Massage bébé

Le toucher

Dans notre société, le toucher est sans doute le sens le plus réprimé. Et pourtant, le tact est primordial dans le développement de l’Être humain.

Durant neuf mois le bébé a baigné dans le liquide amniotique, sans cesse enveloppé, bercé, et massé par les parois de l’utérus. La peau est le premier organe dans le développement de l’embryon, dès le stade gastrula (15 jours).

« La peau est l’organe le plus étendu, le plus ancien et le plus sensible de notre corps ». (T. Field, 2006, p.115).

Le toucher est le sens le plus vital : il est impossible de vivre sans le tact. Dans son livre “Les bienfaits du toucher”, T. Field démontre l’importance du toucher tout au long de la vie. Aussi, le toucher est au coeur même des interactions. Ce sens implique une réelle réciprocité, on ne peut toucher sans être soi-même touché. C’est par le toucher que s’établit une communication émotionnelle, et aussi ce que l’on appelle le “dialogue tonique” (notion empruntée à De Ajuriaguerra, Wallon…).

Pourquoi masser bébé?

Ainsi, dans l’atelier de massage bébé, vous connaîtrez les règles de base du toucher. Vous apprendrez à masser votre bébé selon des techniques issues de la relaxation coréenne et du massage Shantala: toucher-massage et étirements. Comme dit Leboyer, le Shantala n’est pas une technique mais un Art.

La séance dure environ 1h, comprenant des informations de base, le massage et un temps d’échange. On ne peut prévoir combien de temps bébé sera réceptif au massage, mais on s’adapte à sa disposition.

Ainsi, vous découvrirez les nombreux bienfaits du massage, à la fois pour bébé et pour vous:
  • Détente globale de bébé, avec la sécrétion d’hormones du bien-être et hormone du sommeil;
  • Renforcement des systèmes organiques, stimulation de la circulation sanguine et lymphatique, bonne digestion…;
  • Découverte de son corps et de ses limites. Le massage favorise la bonne construction du schéma corporel du bébé et de son sentiment d’Être ;
  • Participation à une bonne estime de soi, dès le plus jeune âge, à travers ce moment privilégié avec vous, le regard bienveillant et les caresses ;
  • Profiter d’un temps d’interactions riches: jeux de regard, tonus, mimiques… autant de signes corporels qui vont vous permettre de mieux connaître votre bébé ;
  • Vivre l’instant présent avec son enfant: le massage permet au parent de s’impliquer réellement dans la relation avec son bébé, tout en oubliant les éventuels soucis du quotidien.

L’atelier:

La prise de RDV se fait au 06.19.72.80.16.

La séance dure en tout, environ une heure. Elle peut se dérouler à votre domicile ou bien au cabinet, en petit groupe ou en individuel.

Pour la séance, vous devez simplement apporter une serviette et une huile de massage. Je vous conseille une huile végétale, soit : olive, sésame, amande douce, coco…

Si le cours se passe à votre domicile, prévoyez de chauffer la pièce (environ 25°C) pour le confort de bébé.


Pour en savoir plus…

J’utilise et adapte beaucoup la médiation qu’est le toucher dans mes prises en charge. Si le sujet vous intéresse, voici ma bibliographie concernant le toucher et le massage :

  • Blanchon, C. (2006). Le toucher relationnel au coeur des soins. Paris : Elsevier SAS

  • Field, T. (2006). Les bienfaits du toucher. Paris : Payot.

  • Joly F., Labès G. (2010). Julian de Ajuriaguerra et la naissance de la psychomotricité. Vol. 3 : Entre inné et acquis : le bébé et le développement précoce. Paris : Editions du Papyrus (p. 325-349)

  • Montagu, A. (1979). La peau et le toucher: un premier langage. Paris : Éditions du Seuil

  • Savatofski, J., & Prayez, P. (2007). Le toucher apprivoisé. Paris : Lamarre